Mon choix d’assurance

Je n’ai pas mis très longtemps à choisir mon assurance, comme beaucoup de tourdumondistes français, j’ai choisi Chapka. Je vous explique pourquoi dans cet article. Suite à ce choix et à ma demande, Chapka a accepté de devenir partenaire de ce projet.

Déjà, pas question de tergiverser, pour moi prendre une assurance couvrant mes frais santé pendant le tour du monde était une évidence. Pour deux raisons principales, d’abord on ne sait jamais ce qui peut arriver : un accident de la route, une maladie grave, des secours via hélicoptère, un rapatriement … et ce sont des milliers, voire des centaines de milliers d’euros à débourser.

Et puis dans le cas le plus critique, la mort disons-le, je ne veux pas que mes proches aient à débourser quoi que ce soit. C’est ma décision de partir, pas question qu’ils en assument les conséquences financières. Et s’ils peuvent toucher un capital décès, ça ne sera bien sûr pas une consolation, mais c’est toujours ça.

J’ai donc commencé à lire les comparatifs d’assurance sur internet avec en tête plusieurs critères correspondant à mon voyage :

  • D’abord le prix bien sûr : pas question de lésiner sur le coût et de se retrouver avec une assurance au rabais dont les franchises explosaient. Mais il fallait quand même que ça reste abordable, donc pour des prestations légèrement supérieures à la moyenne, je cherchais le meilleur rapport qualité/prix

  • Des plafonds de garantie les plus haut possibles

  • Je voulais aussi qu’il y ait remboursement des frais de recherche (cf. l’hélicoptère)

  • Et que la pratique de la plongée sous-marine soit couverte afin de m’éviter de devoir souscrire à chaque fois à une assurance lors de mes plongées

  • Enfin, je voulais pouvoir rentrer auprès de mes proches en cas de soucis et que ces derniers puissent me rejoindre en cas de besoin

Après quelques comparatifs, Avis et Chapka m’ont semblé les assurances les plus intéressantes pour mon cas personnel. Il existe des dizaines de blogs effectuant des comparatifs entre les principales assurances, je ne vous refais donc pas un comparatif détaillé. Vous en trouverez sur les sites suivants :

Evidemment, consulter des blogs ne suffit pas. Il faut consulter en détail les conditions des assurances. Elles ont peut-être changé depuis la publication des comparatifs sur les blogs par exemple.

J’ai donc consulté les conditions d’Avis pour le contrat Tour du monde Marco Polo et celles de Chapka pour le contrat Cap aventure. Cliquez sur les  logos pour accéder aux pages récapitulatives, mais gardez en tête qu’il vaut toujours mieux jeter un coup d’œil aux conditions générales que vous trouverez facilement sur leur site.

Niveau coûts, pour un an, pour les moins de 36 ans, hors US et Canada, Chapka propose un contrat à 576€ et Avi un contrat à 564€. Voici les différents points qui m’ont personnellement fait choisir Chapka :

D’abord Chapka couvre la plongée jusqu’à 40m (ce qui correspond à la limite de mon niveau 2 de plongée) alors qu’il faut souscrire à une option sport supplémentaire chez avi de 144€ pour être couvert.

Chapka couvre les frais médicaux jusque 200 000€ sans franchise, Avi 300 000€, c’est une grosse différence mais beaucoup d’assurances ont cette même limite de 200 000€. Je me dis que c’est suffisant. Si je suis dans un tel état que je nécessite 200 000€ de frais, j’espère que je pourrais être rapatriée, réinscrite à l’assurance maladie et prise en charge en France…

Pour la prise en charge des recherches (en mer notamment) par les autorités locales, Chapka rembourse jusqu’à 3500€ contre 2000€ pour Avi par assuré.


Lorsque l’on est rapatrié, les frais médicaux en France sont à charge de l’assurance maladie. Sauf qu’un an après la rupture du dernier contrat de travail ou de la désinscription de Pôle emploi, on est radié de l’assurance maladie. Chapka pallie ce problème en remboursant les frais d’urgence en France les 30 premiers jours du retour (définitif ou temporaire) pour un maximum de 15 000 euros et 30 euros de franchise. Pendant ce temps, on peut demander de bénéficier de la CMU de base ou de bénéficier de l’assurance d’un ayant-droit.

En cas d’hospitalisation ou décès d’un membre de la famille (parents, frères/soeurs, grands-parents, beaux-parents, enfants. Chapka fournit un billet aller/retour dans la limite d’une fois par période de 12 mois : chère famille, étalez vos hospitalisations s’il vous plaît… Sérieusement, c’est important pour moi, j’ai des grands-parents âgés et on sait tous que ce n’est pas rare de perdre un proche durant un tour du monde. Et j’entends déjà ma grand-mère me dire : “Mais nooon tu vas quand même pas interrompre ton tour du monde pour moi, je ne veux pas que tu reviennes”. “T’inquiète pas Moun, je viens te faire un bisou et je repars…”. Elle culpabilisera moins… Et moi, j’ai une bonne chance de pouvoir la revoir. Et même si c’est trop tard, je pourrais être là pour soutenir mes proches. Bref ça m’enlève un poids énorme. Avi ne fournit pas de billets pour les grands-parents.

En cas d’hospitalisation de plus de 5 jours, Chapka verse une indemnité de 30 € / jour pour un maximum de 300 €. Et si j’ai besoin de ma famille sur place (parce que je suis malade ou blessée et hospitalisée plus de 7 jours, pas parce qu’ils me manquent…), Chapka fournit un billet A/R à un membre de la famille et l’indemnise max 80€/jour pendant 10 jours pour les frais d’hébergement. ça, ça me rassure moi, et eux aussi je pense. Avi limite l’indemnisation à 7 jours et le billet ne doit pas coûter plus de 2000€ mais permet à un membre de la famille de venir dès 5 jours d’hospitalisation.

Enfin, en cas de vol ou dégradation d’objets de valeur (hors objets confiés à des transporteurs) et selon des conditions strictes mais de bon sens, Chapka les rembourse jusqu’à 1000 euros (plus 1000 euros supplémentaires pour les objets valant moins de 250 euros). ça devrait permettre de couvrir mon ordinateur, mon appareil photo ou ma Go pro. Avi rembourse 300€ maximum par objet pour un total de 2000€.

Voilà les principaux points qui m’ont décidé à choisir Chapka. Je les ai donc contacté pour un devis personnalisé et j’en ai profité pour leur demander s’ils seraient d’accord pour soutenir mon projet, ce qu’ils ont accepté à ma grande joie. Ils m’accordent donc un petit rabais sur l’assurance et ont accepté un échange de visibilité : je vous racontais comment j’ai choisi cette assurance et ils m’intervieweront durant mon voyage pour leurs réseaux sociaux.

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmailFacebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmail

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.