100 jours en Egypte, Alexandrie 2/5

Cela fait un peu plus de 100 jours que je suis partie de France, l’occasion de vous en dire un peu plus sur les lieux que j’ai visité ici. Je continue donc ici une petite série d’articles sur mes excursions. Abonnez-vous ici, si vous voulez être prévenus quand un nouvel article de la série est publié. Et ici, si vous voulez lire les articles depuis le début.

Alexandria, la renaissance

Trop court, beaucoup trop court. je n’ai passé que deux jours à Alexandrie avec ma maman. On s’est concentré sur les sites près de la Corniche. Corniche en égyptien désigne la route qui suit la côte ou la berge. Il y a donc aussi la corniche au Caire qui suit le Nil etc.

Nous avons donc visité le Fort Qaitbey, construit en 1480 par le sultan mamelouk du même nom, à l’Ouest de la corniche. J’ai adoré. C’est ce type de monument ouvert aux visiteurs mais avec très peu de panneaux informatifs ou de mises en scène. En gros, on peut aller partout, et on s’y perd. Ca m’a rappelé mes visites de palais en Inde. Au premier étage, il y a un couloir donnant sur des dizaines de pièces. Ce couloir fait le tour du fort, mais pas de façon tout à fait rectiligne donc on peut facilement faire plusieurs fois le tour sans s’en rendre compte. Ou alors c’est que j’ai un sens de l’orientation vraiment très mauvais ! Une fois l’intérieur visité, il reste tous les extérieurs, on peut faire le tour du chemin de garde et se rendre sur les terrasses face à la mer. La vue, sur le fort, sur la mer, sur le port, sur la ville… Tout est magnifique.

Incontournable, nous avons pris une grosse demi-journée pour visiter la bibliothèque d’Alexandrie. L’architecture est vraiment moderne. C’est beau et c’est pensé à la fois comme un lieu d’étude et comme un lieu de visite. Ainsi les nombreuses parois en verre permettent d’isoler les espaces de travail tout en pouvant les observer. Les ouvertures dans le toit, au-dessus de l’espace bibliothèque sont en forme d’oeil. C’est le guide gratuit francophone qui nous l’a dit 🙂 Il suffit de demander à l’accueil pour avoir une visite de présentation de la bibliothèque d’une vingtaine de minutes. Outre la collection de livres, dont une partie vient de la Bibliothèque nationale de France, le bâtiment abrite plusieurs musées dont celui des  anciens manuscrits. A voir. C’est petit, très joliment mis en scène et, ici aussi, un guide gratuit nous donne des informations intéressantes sur l’évolution de l’écriture et des manuscrits.

En traversant la corniche pour se rendre à notre hôtel, on a vite compris qu’il vaut mieux marcher que prendre le taxi. Sérieusement sur la corniche, le trafic est pire qu’au Caire. Et du coup pour traverser, pour être côté mer, mieux vaut ne pas avoir froid aux yeux. Mais le coucher de soleil vaut largement le coup. De façon générale, la couleur du ciel est magnifique en Egypte, je ne sais pas s’il y a une raison pour ça ? L’air chargé de poussière peut-être ? 

Dernier spot sympa, Stanley beach. On ne pouvait pas aller à Alexandrie sans marcher pieds nus dans le sable. Et si j’ai choisi d’aller spécifiquement sur cette plage là, c’est qu’un pont pour automobiles traverse carrément la plage. Original ! A peine 2 min sur la plage et nous avons été invités à prendre le petit déj avec le propriétaire du kiosque et ses amis. Puis à jouer aux dominos. La vie est belle.

Que manger à Alexandria ? Nous on a goûté la pizza égyptienne, le fiteer, non seulement c’est bon, mais installées au premier étage de la Taverna, on a pu admirer d’en haut, le chef préparer sa pâte, bien plus impressionnant qu’un italien !

Evidemment, j’ai hâte de retourner à Alexandria en compagnie de certains de mes amis qui en sont originaires pour découvrir les spots moins touristiques.

Fin de ce deuxième article sur mes visites. Le prochain épisode sera publié dimanche prochain !  Abonnez-vous ici, si vous voulez être prévenus quand un nouvel article de la série est publié.

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmailFacebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmail

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.