L’enfer des préparatifs

Aucun doute, je suis très très très motivée pour partir faire le tour du monde. C’est mon plus grand rêve. Pourtant rien à faire, je m’enlise dans les préparatifs. Je remets toujours à plus tard le moment où je dois m’asseoir devant mon ordinateur et commencer à réellement remplir ce site internet.

quicksand

Mais bon comme je passe la journée à écrire des articles, il faut bien dire qu’en rentrant du boulot, j’ai plutôt envie de faire autre chose. Regarder Youtube, aller mater un concert avec des couchsurfers, aller au resto… Bref il y a toujours quelque chose de plus intéressant/important/tentant à faire et 9 fois sur 10 je cède à la tentation.

Et puis les choses à faire sont innombrables. D’ailleurs j’ai une très belle liste à suivre car oui la première chose à faire sur ma liste c’était de faire une liste ! Mission remplie. Mais les lignes sont si nombreuses que même rangées par ordre de priorité, je m’y noie encore.

La première chose que j’ai faite pour lutter contre cette procrastination, c’est de décider que je partirai en 2018 que mes préparatifs soient bouclés ou non.

La deuxième, c’est ce site web, sensé m’aider à avancer dans les préparatifs en les partageant avec vous. Oui, je dois bien vous avouer que toute la présentation du projet sur ce site me servira pour mes dossiers de présentation. Et puis, j’espère que si je bloque sur certaines choses vous pourrez aussi m’aider via ce site et les réseaux sociaux. C’est aussi à travers ce site que tout le contenu des expo et des articles de mon voyage passeront donc autant qu’il soit bien préparé. Je ne sais pas si certains d’entre vous ont déjà pensé ça pendant leurs préparatifs de voyage, mais j’ai tellement l’impression que ce sera 10 fois plus facile une fois sur la route. Des fois ça me donne juste envie de complètement abandonner mon projet et de partir direct avec mon sac sur le dos…

backpack

La troisième chose, c’est de me dire qu’une grosse partie des préparatifs se fera durant le voyage. Que je n’ai pas besoin et que je ne pourrais de toute façon pas tout préparer en avance. Et quand je me dis ça, je me sens plus légère pendant 2 minutes à peu près… Parce que j’ai quand même besoin des subventions, pour avoir des subventions et des sponsors, je dois montrer un dossier nickel, détaillé et bien planifié même si je ne le respecte pas à 100% après. Et ça, ça veut dire déjà avoir des contacts sur place pour le projet, avoir un prototype d’expo, un joli site internet, un budget. ‘fin vous voyez le topo.

La quatrième chose que je dois faire c’est un retroplanning mais comme je bosse réguière comme journaliste en CDD et freelance, je n’ai pas de période de vacances chômage régulières. C’est difficile d’évaluer sur quoi j’aurais le temps d’avancer ou pas… Vous vous avez préparer un voyage tout en travaillant ? Parce que je commence à me demander si je ne devrais pas arrêter de bosser pour réussir à préparer mon projet correctement. Quitte à faire du woofing en parallèle de mes préparatifs.

La dernière chose que j’ai envisagé de faire est d’afficher sur ce site la prochaine étape à accomplir (en dehors de ce que je dois encore faire pour le site lui-même). Par exemple en ce moment c’est de réaliser un dossier de présentation du projet. En gros de publier ma liste de chose à faire sur le site. Qu’est-ce que vous en pensez ?

Et vous, quelles sont vos astuces pour préparer votre voyage ? Avez-vous lu des articles sur le sujet ? N’hésitez pas à les partager.

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmailFacebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmail

Has one comment to “L’enfer des préparatifs”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Perso j’en a vais lu plein !
    Je crois avoir passé une après-midi entière à faire mon unique sac à dos.
    J’ai essayé de prendre le stricte minimum. Et pourtant, j’ai encore pris tellement de choses inutiles ! Mais de la même manière que tu peux t’equiper sur la route, tu peux aussi te débarrasser de choses sur la route. Au final, ton sac comme ton itinéraire est évolutif !

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.