La santé d’abord (5/5)

Suite du feuilleton sur la santé avant de partir en voyage et ma visite à l’Institut Pasteur. Vous trouverez le premier épisode de cette série ici.

《 – Et vous allez vous baigner en eau douce ?

– Heu, ben oui certainement… Pourquoi ?

– C’est possible que vous vous fassiez parasiter par un petit ver, le schistosome. L’infection par le parasite s’accompagne parfois de fièvre. Mais bon de toute façon si vous allez voir le docteur, il vous dira que c’est le palu. Il n’y a rien à faire tant que vous êtes en Afrique. Mais quand vous rentrerez en France, vous devrez suivre un traitement pour l’éliminer. C’est un parasite qui ne provoque pas de symptômes pendant plusieurs semaines puis peut déclencher de graves problèmes s’il n’est pas traité.》

ici, la femelle et le mâle sont accouplés (EYE OF SCIENCE/SCIENCE SOURCE)

Chouette… Vous pouvez aussi voir sa tronche ici. J’avoue que ça m’a fait passer l’envie de me baigner… Et pour les amibes ? Le symptôme est de fortes diarrhées donc on repasse par la case antibio. Même chose en cas de cystite. Et pour mes lentilles mises avec mes mains sales ? Du collyre pour désinfecter pendant une semaine :

– Et on enlève les lentilles pendant le traitement.

Y a vraiment des gens qui les gardent ?

– Est-ce que je devrais prendre des vitamines pour la malnutrition ?

– ?

– Oui j’ai lu que certains backpackers perdaient leur dent à cause du manque de vitamines…

– Non si vous mangez des fruits et des légumes, il n’y a pas de raison que vous manquiez de vitamines…

Ok je ne pars pas non plus pour un stage de survie… on ne se moque pas…

Au final, je repars avec trois ordonnances remplies de médocs et de matériel et la sensation d’avoir été informée de façon très complète. Je pense que le risque dans ce genre de rdv, c’est d’écouter le médecin parler sans poser de question. Il débitera alors son discours habituel qu’il a déjà dû répéter des dizaines (centaines) de fois.

Sur le palu par exemple, si je ne lui avais pas dit que j’étais pas très chaude pour prendre le traitement, je ne pense pas qu’il aurait eu le reflexe de me donner tous ces arguments précis. Et moi malgré ses recommandations j’aurais certainement lu quelques autres posts sur internet et aurais décidé de ne pas le prendre.

Je pense aussi que c’est compliqué d’avoir des infos aussi complètes juste pendant le quart d’heure vaccination, gratuit. Du coup, même si ça a coûté la peau des fesses, je suis très contente d’avoir pris ce rendez-vous.

Et maintenant je suis sure d’avoir tout ce qu’il me faut dans ma trousse de secours. Je vous détaille son contenu pour les curieux, évidemment ça ne vaut pas prescription ! Allez voir votre médecin !

  • Artéméter 20mg et luméfantrine 120mg comme traitement de la crise de palu
  • Du paracétamol
  • Du chlorhexidine gluconate 1,5%, un désinfectant
  • Du céthexonium bromure 0,025% un collyre pour désinfecter les yeux
  • Une solution hydroalcoolique pour nettoyer les mains, le savon ça marche aussi
  • Du désinfectant pour l’eau à boire (micropur…)
  • Crème solaire 50
  • De la biafine
  • Pansements, sparadraps, compresses, coton
  • Sutures adhésives, bandes de contention
  • Thermomètre
  • Pince à epiler, ciseaux, épingle de sûreté
  • Seringues à usage unique
  • Préservatifs
  • Malarone ou générique
  • Insect écran DEET 50%
  • Insect écran vêtement
  • Moustiquaire imprégnée
  • Tiorfan pour la diarhée
  • Ciprofloxacine 500 mg  en cas de diarhées sévères avec fièvre ou cystite

Je crois que la trousse de secours va être plus grosse que le sac à dos…

Fin de cette série, j’espère qu’elle vous aura plu. N’hésitez pas à me le dire en commentaires. Merci !

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmailFacebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmail

Has one comment to “La santé d’abord (5/5)”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Séjournet Carole says: 20 juin 2018 at 16 h 56 min

    Même pour quelqu’un ou quelqu’une qui ne part pas faire le tour du monde ta saga santé est très instructive!!!!
    Bon ça refroidit un peu d’être informée de l’ensemble des risques pris mais c’est évidemment indispensable pour tous les globe-trotters !!!

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.