Cours Forest

Après la piscine, la plongée et l’elliptique, je me suis remise il y a environ 2-3 mois, à la course à pied. Avec mon entraînement régulier à l’elliptique j’étais sure de tenir facile 20 minutes de course. ERREUR…

Une fois lancée sur le tapis roulant (il faisait froid, c’était encore l’hiver), j’ai cru mourir. Douleur de feu dans les guibolles, plus toute ma masse graisseuse qui s’amusait à faire des bonds, en particulier au niveau des fesses et de la taille. C’est avec peine que j’ai réussi à tenir une dizaine de minutes je crois, et encore… Les boules… Le seul point positif c’était que je n’avais par contre aucun problème de souffle. Devant ce triste constat, je me suis dit qu’en fait il était vital que je me remette sérieusement à la course à pied.

Si je faisais de l’elliptique jusque là, c’est qu’à de nombreuses reprises, je me suis tordu les genoux. Je voulais éviter les chocs du jogging pour les préserver… En plus, je pensais vraiment que l’elliptique reproduisait un mouvement similaire à la course et qu’elle faisait travailler les mêmes muscles. Du coup, j’étais persuadé que j’étais capable de courir 5 km puisque c’était l’équivalent parcouru sur la machine. Que d’illusions… Autre raison de se contenter de l’elliptique, depuis quelques mois, j’avais mal au genou droit : des problèmes de frottements entre la rotule et le haut du genou (ça doit avoir un nom mais j’ai oublié). Et généralement, on évite de courir sur un genou qui fait mal. Sur le conseil du docteur, je devrais d’ailleurs porter des semelles.

Bref tout et tout le monde me déconseillait de courir. Sauf que quand à 30 ans, on est plus capable de courir 20 minutes d’affilé, je pense qu’il y a un vrai problème. Je me suis donc remise progressivement à l’entraînement. Le bon côté des séances d’elliptique (quand même) et de natation, c’est que je savais que j’allais souffrir quelques séances mais que mon corps allait normalement s’adapter sauf gros problème avec les genoux. Et c’est bien ce qui s’est passé. Après quelques courses fractionnées (5 x 3 minutes, 5 x 4 minutes etc. entrecoupées d’une minute de marche) mon corps s’est habitué. Dès la troisième course , j’ai eu beaucoup moins mal aux jambes, plus de douleurs au niveau de la graisse qui ballote.. et dès les courses suivantes, carrément le plaisir de courir 🙂

Faut dire que ça été l’occasion de sortir courir au parc avec mon compagnon que j’ai laissé courir tout seul pendant de nombreuses années. C’était vraiment chouette de courir ensemble. Et puis les progrès sont rapides. Je suis passées de cinq fois 3 minutes à quatre fois 7 minutes (j’ai rajouté une série parce que j’étais en forme). La prochaine sortie (j’ai hâte), c’est trois fois 8 minutes. D’ici cinq entraînement je serais à une course de 20 minutes en continu. A priori d’ici fin juin. Ensuite objectif 40 minutes avant le départ pour le tour du monde !

Étonnamment, depuis la reprise de la course, j’ai moins mal au genou… Je n’ai pas d’explication, c’est juste un fait. Et puis selon mon compagnon, je marche plus vite quand on fait des randonnées. J’ai l’impression que mon corps me donne toute l’énergie dont j’ai besoin et au lieu d’être crevée c’est agréable d’avancer 🙂 Même qu’à la fin d’une rando de 3h30 dans les calanques, j’avais envie de courir (dans une longue descente le long d’une crête) alors on a couru jusqu’en bas ^^

Rendez-vous pour les 20 minutes en continu !

FacebooktwitterredditlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditlinkedintumblrmail

Has one comment to “Cours Forest”

You can leave a reply or Trackback this post.

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.