Préparation physique

Marcher 30 km par jour, gravir des montagnes, pédaler pendant des semaines, couper les lianes dans la jungle, ramer sur l’Amazone… Tant qu’à faire un tour du monde autant pouvoir en profiter pleinement et pour ça mieux vaut avoir quelques biscotos non ?

Lorsque j’ai commencé à préparer mon voyage, je me suis donc dis qu’il valait mieux aussi me préparer physiquement. Je ne compte pas accomplir des exploits physiques mais je ne veux pas être contrainte de renoncer à certaines activité juste parce que je ne suis pas assez en forme physiquement. L’objectif c’est de pouvoir suivre un trek de quelques jours dans la montagne ou de pouvoir suivre le rythme d’une marche dans la jungle. Et puis s’il faut courir pour échapper au danger, je veux être capable de tenir aussi longtemps que nécessaire.

La salle de sport

Je me suis donc mise au sport en salle. Tous les jours , c’est minimum 1/2h d’élliptique ou 1h de vélo. Ca semble beaucoup mais en fait me donner un objectif quotidien est la seule façon d’assurer 3-4 séances par semaine minimum. Si je me donne comme contrainte d’aller à la salle tous les lundis, mercredis et vendredis, vous pouvez être sûrs qu’il y a au moins 1 ou 2 séances que je ne pourrais pas faire pour x raisons : trop de travail, la flemme, un verre avec des amis, une séance ciné… Je vais donc à la salle tous les jours sauf s’il y a une vraie bonne raison de manquer.

La marche

J’ai toujours pas mal randonné. Et je pars régulièrement faire des balades de 3-5h dans la campagne autour de Paris. Généralement avec des membres de couchsurfing  . Le mieux ce serait de réussir de sortir de la capital au moins une fois tous les 15 jours pour s’oxygéner les poumons… Ca reste loin d’être le cas quand même.

La plongée

Ce dont je suis le plus fière, c’est de m’être inscrite à la plongée. C’est un rêve de gosse. Toujours voulu en faire. Mais, complexée par mon surpoids et ayant un peu peur d’être une quiche niveau physique, ça faisait plusieurs années que je reportais. Le voyage était l’excuse idéale pour me convaincre enfin de m’y mettre. En effet comment partir faire un tour du monde sans pouvoir profiter des merveilles de tous les océans ! Et clairement, j’adore. Je passe mon premier niveau avec l’asso Subaqua à Paris. L’ambiance de l’asso est très sympa. C’est bière après chaque entrainement ^^. Il y a tout les profils, de 20 à 80 ans  et de 45 à une centaine de kilo peut-être… Bref de quoi faire évanouir ma peur d’être ridicule ou trop nulle. Donc en plus de me préparer à mes futures plongées, ça vient aussi améliorer mon endurance. De toute façon je vous reparlerais certainement de la plongée.

Le dos

Avec la reprise depuis une petite année de toutes ces activités physiques, mon corps se sent déjà mieux. Fini l’essoufflement en grimpant 2 étages… Plus de douleurs en courant. Moi qui détestait le sport inutile (genre courir sur un tapis roulant), maintenant  j’apprécie vraiment allez me défouler le soir après le boulot. Je crois que si quelqu’un m’avait dit, il y a deux ans. « Tu aimeras faire du sport en salle », je ne l’aurais absolument pas cru.

Bon il y a quand même un petit problème, c’est qu’en reprenant toutes ces activités, j’ai complétement négligé mon dos. Résultat, une semaine particulièrement chargée physiquement, eh ben, bim, j’ai fait un lumbago. Je me suis transformé en petite vieille de 80 ans, incapable de me sortir seule du canap’ pendant 2-3 jours. Du coup, je fais de la kiné et des exercices à la maison pour renforcer tout ça ! Or de question que je me fasse un lumbago au milieu de la jungle…

Une vie saine

Se préparer physiquement c’est bien. Mais pour que le corps donne tout son potentiel il faut aussi qu’il soit chouchouté quotidiennement. Non, je ne parle pas du tout de le tartiner de crème ou de boue. Mais de la bouffe et du rythme de vie. Avoir des muscles c’est bien, ne pas avoir des kilos de graisses à transporter c’est encore mieux. Au-delà de l’aspect physique dont on se fout un peu pour un voyage (‘fin, il me semble…), le surpoids ça fait mal au genou, au dos aussi certainement, ça fatigue et ça empêche de se faufiler dans une grotte mystérieuse. Donc même si l’objectif n’est pas de perdre du poids, le but c’est d’arrêter de manger trop souvent des choses inutiles (chamallow, saucisson, kinder country, surimi, Adieu !) et le résultat viendra tout seul (non?). On rajoute à ça un bon sommeil et un rythme de vie stable parce que c’est apparemment indispensable pour réussir à manger sainement. Un coup de fatigue, une attaque de stress et boum on se retrouve à dévorer le paquet de chips ouvert la veille  pour l’apéro… Bon sommeil et rythme de vie, j’y travaille !*

D’autres activités  à pratiquer ?

Et vous, vous avez d’autres activités à conseiller ? Y-a-t-il d’autres sport ou exercice qui peuvent préparer à un voyage ? Perso, je pensais peut-être à du self-defense. J’en ai fait quelques séances mais les horaires, le week end, me convenait pas trop. N’hésitez pas à partager vos expériences sportives. Je suis très curieuse de savoir comment vous vous êtes préparés physiquement et si ça vous a permis de profiter du voyage ? Ou au contraire si vous ne vous êtes pas du tout préparé.

FacebooktwitterredditlinkedintumblrmailFacebooktwitterredditlinkedintumblrmail

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.