La santé d’abord (1/5)

Presque une heure, c’est le temps qu’a duré mon rendez-vous à l’Institut Pasteur, ce point de passage presque obligatoire pour tout voyageur qui se respecte (c’est-à-dire qui prend soin de sa santé).

D’habitude je m’y rends pour mettre mes vaccins “exotiques” à jour avant un voyage. Pas de rendez-vous alors, juste une longue attente à moins d’arriver 1h avant l’ouverture de l’institut. L’avantage c’est que la consultation est gratuite. Mais pas les vaccins qui coûtent bonbon (73 euros pour la fièvre jaune).

Cette fois, j’ai choisi une consultation spéciale Tour du monde. 60 euros, pas remboursée par l’assurance maladie, mais finalement ça revient à 15 euros le quart d’heure, plutôt rentable si on compare au généraliste chez qui on reste rarement plus de 15 minutes. Et surtout cette fois c’est sur RDV.

Si ça a duré si longtemps c’est aussi que j’avais une longue liste de questions auxquelles le médecin a répondu point par point.

Eviter la turista

D’abord, on a parlé de ce qui arrive à de très nombreux touristes : la turista. Quand j’étais en Inde, la première semaine passée avec un organisme de volontariat, nous avions mangé du riz matin, midi et soir. Autant vous dire que je n’ai eu absolument aucun problème intestinal..

Le médecin m’a conseillé d’adopter la même stratégie et m’a redonné deux conseils important.

1/ Manger comme les locaux. C’est la nourriture “pour les occidentaux” qui contient plus de bactéries.

2/ Se laver les mains plusieurs fois par jour. Dans un pays étranger il y a forcément des bactéries auxquelles le corps est moins habitué. Elles atterrissent sur les mains. Mains qu’on ne peut empêcher de frotter les yeux, curer le nez (beurk), gratter le menton etc. Donc il est impératif de se les laver au savon.

Bien sûr, je passe sur toutes les recommandations habituelles : Peler les fruits et légumes ; faire cuire les autres aliments, longtemps ; boire de l’eau en bouteille ou la bouillir ou la désinfecter (pas sûr que ça soit faisable tout le temps…)

Il peut arriver qu’une attaque de bactéries soit suffisamment virulente pour vous donner une diarrhée qui ne s’arrête plus. Dans ce cas, et si je n’ai pas accès à un centre médical, le docteur m’a prescrit un antibiotique à prendre pendant quelques jours.

… A suivre

Pour ce petit topo sur la santé avant de partir, je teste un format feuilleton. Dans quelques jours, samedi 9 juin, si tout se passe bien, vous saurez tous sur les vaccins que j’ai choisi de faire. Ne le manquez pas ce sera le moment polémique de l’article ! Pas sur les vaccins bien sûr mais sur les pratiques de l’Institut Pasteur.

Dites moi en commentaire si ce format vous plaît !

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmailFacebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblrmail

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.